mardi 15 juin 2010

Petit déjeuner avant l'heure.

   A 23h55 je me suis dit que j'irai. Parce que je n'avais rien à faire, et rien à perdre.
   A minuit 35 j'étais dans le bus, Infected Mushroom dans les oreilles. A minuit 59 j'ai sonné à sa porte. A 1h21 on s'est dit qu'on a trop envie de Princes et de lait, du coup à 1h38 on sortait déjà d'une épicerie où, pour 4€35, nous avons eu droit à notre régal. C'étaient mes derniers sous qui y passaient. Je n'avais presque plus de clopes, j'avais froid mais j'étais heureuse. Parce qu'on a passé toute la journée devant la TV à mater Desperate Housewifes comme des loques et qu'on a quand même réussi à se sortir les doigts du cul pour aller s'acheter un petit déjeuner hors de prix entre une et deux heures du matin. On s'en fiche, au fond, de ce qu'on a fait ou ce qu'on n'a pas fait par la suite. Je sais seulement qu'à 10h50 quand je me suis réveillée, il était debout, fumant sa clope, et il me souriait. C'était tout ce qu'il me fallait.

Aucun commentaire: