mardi 28 avril 2015

Les calissons d'Aix.

Pardonne la Terre
à ceux qui sont trop égoïstes
qui ont vécu heureux longtemps
qui ont vécu comme s'ils n'ont jamais été tristes
qui ont vécu
qui ont menti, jugé, qui ont parlé sans trop penser
sans trop se soucier
sans ciller.

Pardonne la Terre
à ceux qui t'ont foulé du Sud au Nord,
de Prétoria au Périgord
qui ont vécu sans regarder autour tout en étant partout
qui ont vécu debout
qui ont singé la plénitude en préférant la solitude
qui ont mangé l'amour dans une cuillère en argent
qui ont eu trop d'argent.

Pardonne la Terre
à ceux qui ont trop pris sans assez donner
qui ont souri sans jamais pleurer
ils t'ont juste trop aimée,
ils se sont juste trop aimés
est-ce un accroc de vouloir vivre dans un petit palais ?

Pardonne la Terre à ceux qui nous ont oublié.
Ils se sont oubliés
Ils ont tout oublié.
Donne leur un dernier brin de conscience pour entendre ton pardon.
Donne leur un dernier souffle pour demander le leur.
Donne leur un dernier battement de coeur
Pour sentir l'amour qu'ils ont eu.
Ils ont perdu maintenant.
Et on les a aussi perdu
Avant l'heure.