samedi 4 février 2012

"fatidique",
premier mot qui vient à l'esprit.
le modelage s'avère difficile...

comme un hic,
tu pars = je reste seule
→ que faire ? Ecrire sous forme mathématique ?

* * *

   Il y a des choses cachées dans les tiroirs, un meuj d'ambre, un paire de ciseaux, des rideaux. Voilà ce à quoi j'ai droit lorsque je me réveille. Et quand je bois mon troisième thé le soleil se couche déjà, et on n'a encore rien de prévu pour ce soir. J'ai envie de sortir et à la fois de rester chez moi. Schizophrénie énervante.

   La température négative nous a offert un ciel bleu, et ma fainéantise m'a échoué sur le canap'. Il est l'heure de tout savoir par coeur, et je m'amuse seulement à feuilleter les pages.
   [...]
   [...]
   [...]

   (C'est pour vous dire combien je m'ennuie.)

Aucun commentaire: