vendredi 27 janvier 2012

43.

je t'aime mais...
il y a beaucoup trop de choses que je n'entends plus, que je ne vois plus que je ne sens plus. Je t'aime mais c'est nuageux, c'est gris, et parfois, ça engendre la pluie et l'orage. Alors je pleure sans pleurer car je suis fatiguée. Je suis fatiguée de tes phrases drôles qui sont parfois blessantes ; je suis susceptible, mais toi, tu ne l'as pas bien saisi. Alors je t'aime, comme je l'ai dit mille fois, mais il pleut parfois.

Aucun commentaire: