lundi 11 janvier 2010

Fable aliénée.

Un chacal rose
s'allant dans le maquis
vint pondre un oeuf d'autruche
sur un chêne rabougri.
Lorsque la nuit fut venue,
la coquille craqua,
se brisa, se cassa, s'émietta
et laissa voir le jour
- oups, la nuit ! -
à un chouette gnou
tout de crasse gribouillé,
à qui par malheur un sabot manquait.
Le gnou chouette, plein de rage
s'adressa à la lune
en ces termes vagues :
"gniii, grinouwiii, gargawaaaa
gritouglaguee !"
La lune silencieuse montra du doigt le chêne
qui dit au gnou chouette de sa voix ébène :
"voici que ta mère le chacal rose
est châtiée de ses divagations,
  espérons qu'un enfant infirme et affreux
la rendra indigne de vivre après de telles contraventions !"
Sur ce, le gnou chouette, pensant à sa mère
alla gambader dans la cambrousse de la Ciotat.

Cette fable illustre les désillusions des chacals roses,
car l'oeuf d'autruche d'une autruche, sera toujours mieux portant
que celui d'un chacal rose !

Aucun commentaire: