dimanche 21 septembre 2008

Prague.

   Quelques années plus tôt, quand moi j'en avais six ou sept, quand j'avais encore des cheveux fins comme des fils de soie, on dut s'arrêter dans la capitale de la République Tchèque : notre voiture s'était cassée. Je me souviens de mon père tendant un billet d'une certaine valeur au chauffeur de taxi pour qu'il nous emmène faire un tour dans le centre de Prague. Il nous avait escroqué, car on a à peine pu entrevoir quelques rues centrales, en faisant trois ou quatre fois le tour d'un seul et même bâtiment. Mais moi j'étais comme ensorcelée par cette ville, cette cathédrale qui me paraissait cent fois plus grande que les plus grands immeubles, mille fois plus belle qu'un beau dessin, et un million de fois plus intéressante que n'importe quel compte de fées. On était descendu sur une grande place, ma mère me tenait par la main. Je me sentais reine, princesse, allant à un bal masqué. Masqué car j'avais un déguisement, celui d'un étrangère. Les gens autour, parlaient vite, leur paroles ressemblaient à une comptine de maternelle, mais je comprenais parfois quelques mots. J'en faisais des histoires invraisemblables dans ma tête. Quelques instants plus tard, en regardant le ciel je m'étais perdue, dans la ville, dans mes pensées, mais on m'a vite retrouvé, j'en avais les larmes aux yeux de tristesse, je ne voulais pas partir. Depuis, je m'en suis souvenue, dans un rêve, une nuit de jeudi, j'y ai vu la même place, entendu les mêmes personne,s aperçu le même ciel. Je me suis souvenue de Jan Saudek et de ses photographies, d'une image de bâtiment, d'un rivière traversée par des douzaines de ponts, d'une histoire de voyage racontée par Souade... J'en entends parler constamment dans ma tête. Une douce voix de fillette de six ou sept ans, qui a des cheveux fins cet soyeux, me supplie de retourner sur cette grande place et de courir m'engouffrer dans n'importe quelle ruelle pour m'y perdre entre la foule, main dans la main avec la liberté.



 "All Children Who Lose Their Way
in the Woods at Night Will
Meet the Beautiful Queen Winter Who'll
Lure Them into Her Kingdom...
"
photograph by Jan Saudek, 1988.

Aucun commentaire: